Sud-Kivu : le commissaire provincial de la PNC réarme le moral des troupes et réaffirme sa détermination à maintenir l’ordre public et veiller à la sécurité de la population et ses biens

Date:

Partager sur :

Le commissaire principal provincial de la police nationale nationale Congolaise au Sud-Kivu, le général Isiyo Roger s’est adressé aux différentes troupes de la PNC, lors d’une parade tenue au stade de la Concorde dans la commune de Kadutu, ce lundi 4 mars 2024.

Il s’agit de la première parade du genre en cette année 2024, au cours de laquelle, le numéro 1 de la police dans la province a passé en revue différents points qui revient dans la mission régalienne des forces de l’ordre.

De l’auto-évaluation du travail realisé en 2023, aux directives à suivre durant cette année 2024, le commissaire est revenu sur la sécurité, l’ordre public, la discipline et les tracasseries, bavures et excès des ailes qui ont élus domiciles dans le chef de certains éléments de la police.
Isiyo Roger a tout d’abord félicité les éléments pour le travail abattu durant l’année écoulée dans le maintien de l’ordre public et la sécurité des populations et leurs biens.

Néanmoins, il note les alertes faisant état des tracasseries routières par la police de circulation routière, surtout dans la ville de Bukavu, reconnaissant par ailleurs le travail qui est fait notamment avec le désengorgement de la Place de l’Indépendance où les véhicules stationnés en désordres.

S’attelant sur ce point, le général de la police au Sud-Kivu a conscientisé ses hommes en gilets verts, les appelants à la discipline et à l’exercice du travail qu’ils sont appelés à exécuter.
Il a en suite instruit le commandant PCR à marquer le numéro sur chacun des gilets de chaque élément de la PCR pour qu’en cas de dérapage, celui-ci soit facilement identifiable et trainer devant la justice.

Le même appel à la discipline a été lancé à toutes les unités de la police. Le commissaire décourage ses éléments à se livrer à l’ivresse, à fumer du chanvre et autres pratiques qui ternissent l’image de la police.
« la discipline est très important car il n’y a pas une bonne police sans disciple », a-t-il confié.

Toutefois, le commissaire Isiyo Roger a appelé la population à travailler étroitement avec la police et surtout aux leaders d’opinions de sensibiliser la masse afin qu’elle comprenne leur part des responsabilités pour bâtir une société plus sécurisée.

Il sied de signaler que plusieurs autorités, acteurs sociaux et une foule des curieux ont participé à cette parade, c’est notamment le maire de la ville, les bourgmestres d’Ibanda et de Kadutu, des cadres de base, la société civile, mouvements citoyens et association des chauffeurs et motocyclistes.

Pascal Ngaboyeka

Partager sur :

À lire aussi

Primaires à l’Assemblée Nationale : l’AM de l’ANCE Basengezi Katintima félicite chaleureusement Vital Kamerhe, porté par la majorité de l’USN

Le député nationale Vital Kamerhe, Autorité morale de l'UNC vient de remporter les primaires dans le camp de...

RDC : »() aucune disposition du ROI de l’Assemblée nationale ni des lois de la République ne prévoient des élections primaires.. () « (chronique de Pascal...

Après avoir parcouru la constitution et le règlement d'ordre intérieur de l'assemblée nationale,il n'existe aucune loi ni une...

Sud Kivu : la satisfaction des membres du cluster formés sur l’éducation en situation d’urgence

Durant quatre jours, soit du 17 au 20 avril 2024, des membres du Cluster Éducation au Sud-Kivu ont...

Guerre dans l’Est/RDC: la communauté internationale appelé à se mobiliser davantage pour une solution à crise », Volker Rurk

Ce jeudi à la Cité de l’Union africaine, le Président Félix Tshisekedi a eu un entretien avec le...