Culture/page noir : éploré par le décès de l’artiste Aganze 1er, Edmond Ngalonda présente ses condoléances à sa famille et à la communauté des « bashi »

Date:

Partager sur :

Un baobab de la musique folklorique de l’Est de la RDC, Aganze 1er Kahu est décédé à Kinshasa. Cette triste nouvelle a surpris les millions d’amoureux de cette figure emblématique de la promotion de la culture bashi à travers le pays et dans le monde.
Les messages de compassions fusent de partout après l’annonce de sa mort par sa famille.
C’est le cas de Mr Edmond Ngalonda, président du conseil d’Administration du Club d’Amis du Développement et de la Culture « C.A.D.C » asbl.
Il adresse ainsi ses compassions à la communauté Bashi et à la famille de l’illustre, tout en implorant miséricorde de Dieu pour le repos éternel de son âme.
Ci-dessous l’intégralité de ce message des condoléances !

Chers compatriotes,
En ce moment douloureux pour la disparition brusque de notre regretté Aganze 1er, artiste musicien traditionnel shi, j’adresse mes sincères condoléances à toute la communauté Shi partout où elle se retrouve dans le monde et plus particulièrement dans les chefferies de Ngweshe, Kaziba, Kabare, Nindja, Burhinyi, Luhwinja et partout ailleurs.
Ce moment douloureux nécessite une pause pour méditer sur la valeur que chacun de nous accorde à notre culture pour sa promotion et pour sa pérennisation. Aganze 1er s’est battu corps et âme pour notre culture et mérite tous les honneurs dignes de son rang.
Que la communauté shi à travers sa notabilité pense à la progéniture laissée par Aganze 1er et lui décerne un prix qu’il mérite à titre posthume.
Aganze 1er devenu une identité culturelle shi à travers ses chansons très éducatives appréciées partout dans le monde mérite une grande considération par tous.
Chacun devrait se demander quelle valeur accordée à sa culturelle et aux artistes locaux?
Que ce moment douloureux soit l’occasion de prendre conscience de soutenir nos artistes locaux chacun à son niveau dans la mesure du possible pour défendre et sauvegarder notre identité et valeurs culturelles traditionnelles pour des générations actuelles et futures.
Aimons-nous vivants aujourd’hui car demain appartient à Dieu.
Cher Aganze 1er reposes en paix et vos œuvres resteront à jamais!
Benewirhu mugishwe, muna rhulirizibwe!

Partager sur :

À lire aussi

RDC : Vital Kamerhe éclaire l’opinion sur le salaire et autres avantages d’un député national

Le feuilleton sur les rémunération des députés nationaux en RDC fait débat depuis quelques années au sein de...

CAN Maroc 2025 : la CAF annonce la date du titrage au sort des éliminatoires

C’est à travers ces canaux officiels, que la Confédération Africaine de Football (CAF) a annoncé le jeudi 13...

Tabaski/RDC : Félix Tshisekedi communie avec la communauté musulmane

Le Président Félix Tshisekedi a pris part à la prière et au banquet organisés, ce dimanche au Palais...

RDC : des hommages rendus à feu Blanche Odia Tunasi, la servante de Dieu qui sera inhumée ce lundi 17 juin

Hommage à Maman Blanche Odia Kandolo TunasiUn moment de recueillement et d'hommage solennel a été organisé à l'église...